Comprendre la serrurerie

Le métier de serrurier en France

En France, la profession de serrurier fait partie des métiers d’artisans. Et à ce titre, la profession est régie par un ensemble de règles et de normes, auxquelles un serrurier ne saurait déroger. Par exemple, un serrurier désireux d’exercer devrait disposer d’un diplôme certifiant de sa formation en bonne et due forme, et reconnu par l’État français.

La reconnaissance du métier au niveau national

Il y a en France, de nombreuses formations pour les personnes désireuses de devenir serrurier. Notons toutefois que toutes ces formations ne se valent pas. Il faudrait, de préférence, opter pour des formations complètes et diplômantes. Les formations les plus intéressantes seront également en mesure de vous donner accès à des stages dans des entreprises ou auprès d’autres serruriers artisans, afin de perfectionner votre apprentissage.

Les serruriers, une fois leur formation achevée, doivent disposer d’un diplôme RNCP. En d’autres termes, un diplôme reconnu par l’État et inscrit dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles. Le Répertoire précise de façon détaillée, les missions que les serruriers certifiés devraient être en mesure de remplir. Sans cette certification, le serrurier ne peut légalement prétendre à l’exercice du métier sur le territoire français. Et en cas de défaillance des dispositifs sécuritaires installés, sa responsabilité peut être pleinement engagée.

Le métier de serrurier et les Chambres des Métiers et de l’Artisanat

Hormis le RNCP, il faut également préciser que le serrurier gagne énormément à se faire inscrire à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de son département. Une telle mesure lui permettra d’être reconnu par ses pairs dans son département, et d’être facilement contacté par des potentiels clients qui consulteraient l’annuaire régional. De même, l’inscription lui donnera accès à un réseau de professionnels partenaires, et pourra lui donner droit à une infrastructure de soutien. Aussi bien en matière de financement que d’exemption fiscales particulières.

Notons toutefois qu’il y a de nombreuses formations, y compris des CAP en serrurerie, qui sont données à travers le pays. Malheureusement, toutes ces formations ne sont pas en mesure de livrer des diplômes solides. Il est donc crucial de bien se renseigner avant d’entamer une quelconque formation en serrurerie. Une mesure préventive, pour éviter de perdre du temps et de l’argent. N’hésitez donc pas à poser des questions et à consulter les partenaires et la validité des diplômes délivrés par chaque institution avant de faire votre choix définitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *